écartement

Définition de « écartement »

écartement (n. m.) : Action d'écarter, de s'écarter, ou Résultat de cette action.
  • L'écartement des jambes.
  • L'écartement de deux lignes.

Il signifie particulièrement Disjonction, séparation de choses qui doivent être jointes.

  • Il y a eu de l'écartement dans ce mur.

Citations

  • « Le reste du temps, la mâchoire du père Guillaume, habituée à maintenir entre ses dents un fragment de pipe qui souvent n’avait pas plus de six ou huit lignes de tuyau, ne se desserrait point ; il en résultait un sifflement qui n’était pas sans analogie avec celui du serpent, les paroles étant obligées de s’échapper à travers l’écartement des deux mâchoires, écartement produit par l’épaisseur du tuyau de la pipe, mais qui à peine offrait un vide à pouvoir y glisser une pièce de cinq sous.  »
  • « Sans doute l’amour d’un homme normal peut aussi, quand l’amoureux, par l’intervention successive de ses désirs, de ses regrets, de ses déceptions, de ses projets, construit tout un roman sur une femme qu’il ne connaît pas, permettre de mesurer un assez notable écartement de deux branches de compas.  »
  • « Des tentures intérieures en masquaient la majeure partie, mais, dans leur écartement, une lueur apparaissait pâle ou plutôt bleuâtre, tamisée, et comparable ce fut la pensée qui me vint aussitôt à celle qui se dégage des lucioles.  »
Alphabet