écaille

Définition de « écaille »

écaille (n. f.) : Chacune des petites lames minces et plates qui couvrent la peau de certains poissons et de certains reptiles.
  • Les écailles d'une carpe, d'un saumon, d'une morue.
  • Écailles dures, rondes, transparentes.

Il désigne aussi l'Enveloppe dure et calcaire qui couvre et protège le corps des mollusques bivalves. On le dit plus particulièrement des Huîtres.

  • Écaille de tortue, ou, absolument,.
  • Écaille, l'Enveloppe dure qui couvre le dos de la tortue et dont on fait de petits objets précieux.
  • Tablettes couvertes d'écaille.
  • Tabatière d'écaille.
  • Ce que vous prenez pour de la corne est de l'écaille.

Il se dit pareillement, en termes de Botanique, de Productions plates et plus ou moins sèches, qui composent ou accompagnent certaines parties des végétaux.

  • Les bulbes du lis, les cônes du sapin sont formés d'écailles.
  • Les boutons du marronnier d'Inde, la tige de l'orobanche sont garnis d'écailles.

Il se dit encore, par analogie, des Lamelles minces et légères qui se détachent de la peau dans certaines affections cutanées.

  • Sa peau se soulevait par écailles.

Fig.

  • et fam.

  • Les écailles lui sont tombées des yeux, Ses yeux sont dessillés.
  • En termes de Peinture,

    • Ce tableau tombe en écailles, par écailles, se dit d'un Vieux tableau dont les couleurs desséchées se gercent et se détachent de la toile par petites plaques.

    • Citations

      • « Vous y verriez un baromètre à capucin qui sort quand il pleut, des gravures exécrables qui ôtent l’appétit, toutes encadrées en bois noir verni à filets dorés ; un cartel en écaille incrustée de cuivre ; un poêle vert, des quinquets d’Argand où la poussière se combine avec l’huile, une longue table couverte en toile cirée assez grasse pour qu’un facétieux externe y écrive son nom en se servant de son doigt comme de style, des chaises estropiées, de petits paillassons piteux en sparterie qui se déroule toujours sans se perdre jamais, puis des chaufferettes misérables à trous cassés, à charnières défaites, dont le bois se carbonise.  »
      • « Voici ce qu’il y avait dans les boîtes et dans les paquets : Des peignes en écaille, des épingles à cheveux, des bracelets, des bagues, des colliers, des boucles d’oreilles, des jarretières, des gants, des robes de toutes les couleurs, un chapeau avec un petit oiseau dessus, un chapeau avec des rubans, un chapeau avec des fleurs, des éventails, un nécessaire de toilette, des souliers de bal en satin, des corsets (oh !  »
      • « Voici déjà l’un des objets mentionnés au procès-verbal, vérifions : une boîte en écaille avec son cercle en or ; sur le couvercle, le portrait de madame Lombard enchâssé dans un médaillon ; au revers les chiffres entrelacés des deux époux, en cheveux, du temps qu’ils en avaient, avec un cœur enflammé et une pensée dans un nœud d’amour.  »
      Alphabet