ébahir

Définition de « ébahir »

ébahir (v. tr.) : Étonner fortement.
  • Il m'a ébahi par ses raisonnements.
  • Je restai ébahi.
  • Il n'y a point là de quoi s'ébahir.
Il est familier.

Citations

  • « Dans les entr’actes, Ursus justifiait sa qualité d’engastrimythe et faisait de la ventriloquie transcendante ; il imitait toute voix qui s’offrait dans l’assistance, un chant, un cri, à ébahir par la ressemblance le chanteur ou le crieur lui-même, et parfois il copiait le brouhaha du public, et il soufflait comme s’il eût été à lui seul un tas de gens.  »
  • « Elle en contait de stupides des miracles sans but, comme si Dieu les eût faits pour ébahir le monde.  »
Alphabet