çà

Définition de « çà »

çà (adv. de lieu) : . Il s'employait souvent autrefois pour signifier Ici, vers cet endroit-ci.
  • Viens çà, venez çà.

Il ne s'emploie plus que dans la locution

  • Çà et là, De côté et d'autre.
  • Il va çà et là.
  • Courir, errer çà et là.
  • Tous les meubles étaient jetés çà et là.
  • Depuis deux mois, depuis deux ans en çà, Depuis deux mois, depuis deux ans jusqu'à présent.
  • Ces locutions ont vieilli.

Il s'emploie encore comme interjection pour exciter et encourager à faire quelque chose.

  • Çà, travaillons.
  • Çà, allons.
  • Çà, montons à cheval.
  • Ah! çà, venez-vous?

Il marque aussi l'étonnement :

  • Ah! çà, est-ce que vous plaisantez? Ah! çà, pour qui me prenez-vous?

Citations

  • « Me persuadant que j’étais assis sur le môle ou au fond du boudoir dont parle Beaudelaire, je me demandais si son soleil rayonnant sur la mer ce n’était pas bien différent du rayon du soir, simple et superficiel comme un trait doré et tremblant celui qui en ce moment brûlait la mer comme une topaze, la faisait fermenter, devenir blonde et laiteuse comme de la bière, écumante comme du lait, tandis que par moments s’y promenaient çà et là de grandes ombres bleues, que quelque dieu semblait s’amuser à déplacer en bougeant un miroir dans le ciel.  »
  • « Le Meusien, les deux Mosellans, dans l’ordre où ils étaient venus, continuèrent de suivre, au-delà de la porte Saint-Paul, la rue animée, éclairée, puis tournèrent à droite, et commencèrent l’ascension de la rue Châtel, vrai lacet de montagne, au sol glissant, bordé de maisons, les unes vivantes, les autres mortes, séparées, çà et là, par des vides, emplacements de bâtisses ruinées, couloirs par lesquels le regard recevait l’image des quartiers bas, et d’un ciel tourmenté, où la fumée des nuages courait sur les étoiles.  »
  • « Mais les geôliers n'en avaient garde ; ils craignaient trop de s'exposer à la colère de la populace, et les mettaient à la porte, où ils erraient çà et là dans les rues, se rappelant à peine les chemins dont leurs pieds avaient depuis si longtemps perdu l'habitude ; et ces pauvres créatures dégradées et pourries jusqu'au cœur par le séjour de la prison s’en allaient, la larme à l'œil, ratatinées dans leurs haillons, et traînant la savate tout le long de la chaussée.  »
Alphabet